Publié le Laisser un commentaire

Comment garder son focus comme entrepreneur créatif?

 

 

Je dis très souvent à mes clientes de garder leur fucking focus. Je leur ai d’ailleurs offert l’année dernière un porte-clés avec cette phrase.

Mais c’est quoi le focus ?

Ce n’est pas de trouver le meilleur moyen de t’organiser ou d’avoir un bel agenda pour être plus productif.

Le focus c’est un état d’esprit.

C’est d’être déterminé et d’avoir la volonté d’aller au bout de ton projet. C’est un mindset indispensable.

En manquer revient à te mettre des bâtons dans les roues. Tu es la seule personne qui va en subir les conséquences.

Garder son focus : une question de mindset ?

Si tu manques de focus tu risques de perdre du temps précieux. Tu mettras plus de temps à obtenir les résultats que tu souhaites. Le focus est indispensable pour ta stratégie marketing.

J’ai un conseil pour toi : fixe-toi un objectif à atteindre par mois.

Il n’y a rien de pire que de t’éparpiller et d’essayer de vendre tout en même temps. Tu dois guider tes clients un peu comme on prend un enfant par la main pour l’aider à traverser.

Vois plus loin. Prends le temps de t’arrêter pour planifier ton année de façon stratégique.

Quel est ton objectif principal pour ton année à venir ?

Tu veux faire plus de ventes ? Tu as besoin de plus de visibilité ? Tu veux avoir plus de temps pour toi ?

Comment garder son focus ?

  1. Te demander ce que tu veux vraiment. Exemple : Avoir un impact positif sur le plus de fans possible, bâtir un empire.
  2. Avoir une motivation profonde. Si tu as crée ta business parce que tu t’ennuyais pendant ton congé maternité, ça va te prendre un peu plus que ça pour passer au travers des difficultés de l’entrepreneuriat. Il te faut ton grand pourquoi ?
  3. Comprendre tes valeurs et tes besoins. C’est de là que tu devrais toujours partir pour gérer ta business. Tu dois être alignée avec qui tu es.
  4. Fixe-toi une ligne directrice. Elle va t’aider à ne pas te laisser distraire par des objets brillants. Je le sais, tu es une créative. Tu as mille idées en tête, mais si tu passes ton temps à créer de nouveaux produits tu ne seras jamais rentable. Avant de prendre une décision stratégique demande toi : si elle fait du sens avec ta vision, si elle correspond à tes besoins, si elle est cohérente avec tes valeurs.
  5. Trouver un modèle d’affaires qui te correspond et laisse de la place à ta créativité. Ce n’est pas parce que tu aimes peindre que tu dois en faire un métier. Avec un business qui t’assure des revenus suffisants, tu auras du temps pour t’adonner à ton hobby.
  6. Travailler ta confiance en toi. Si tu te mets à t’éparpiller au moindre doute, tu perds ton focus. Plus de confiance = plus de focus. Si ce n’est pas ton cas, je te conseille vraiment d’en faire une priorité. Avoir confiance t’aidera à prendre des décisions, faire face aux défis, atteindre tes objectifs et à te rendre plus visible.Le programme Moi au cœur de mon succès peut vraiment t’aider à assumer ton diamant brut et obtenir le succès que tu mérites.
  7. Arrêter de te comparer. Te comparer c’est te dévier de ton focus et perdre ton énergie. Tu n’as pas toutes les cartes en main de toute façon puisque tu ne connais pas la réalité des autres.

Les entrepreneurs créatifs et la perte d’énergie.

Je vois tellement d’entrepreneures perdre leur énergie. Comprendre tes fluctuations d’énergie, comment elles fonctionnent, est essentiel. En apprenant à les connaître, tu vas être en mesure de t’y adapter et de planifier mieux tes tâches.

Tu perds ton énergie quand :

  • Tu ne réponds pas à tes besoins sans ça cela revient à te battre contre toi. As – tu besoin de stabilité, de stimulation, de reconnaissance…
  • Te comparer. Je t’en ai déjà parlé pour le focus, mais ça vaut aussi pour ton énergie.
  • Tu as des attentes trop élevées. Tu surestimes ce que tu peux accomplir dans une journée, le temps que va te demander un projet où tu as des attentes surréalistes vis-à-vis de tes résultats. Résultat, tu as une mauvaise estime de toi.
  • Tu veux sauver les autres. C’est ce qu’on appelle le syndrome du sauveur. Demande-toi ce que tu viens chercher avec ce pattern. Bien souvent, c’est un besoin de valorisation et la peur du vide.
  • Prendre sur toi les problèmes et émotions des autres. Si tu es empathe comme moi, tu dois apprendre à aider les autres sans te laisser atteindre par eux.
  • Tu es trop perfectionniste. Dis-toi une fois pour toutes que rien ni personne n’est parfait. Tu livres des produits de qualités à tes clients, mais c’est correct s’ils ne sont pas parfaits. Ils ne le seront jamais.
  • Tu n’es pas dans ta zone de génie. Délègue dès que c’est possible , automatise le plus de choses possible (courriels…), fais le ménage dans tes produits.
  • Tu essayes d’être quelqu’un d’autre. C’est épuisant de porter un masque, de se contrôler tout le temps. Tu ne pourras jamais plaire à tout le monde, mais en étant toi même tu vas attirer des clientes qui te ressemblent et avec qui tu vas aimer travailler.

Tu te sens seule dans ton business : rejoins la grande famille des neurones.

Steph.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *