Publié le

Le contenu organique est-il mort?

contenu marketing mort

Le contenu organique est-il mort ? C’est normal de se poser la question quand on pense que, seulement sur WordPress, il y a 1440 articles de blogue publiés par minute. Et que chaque jour, des milliers de nouvelles publicités voient le jour sur Facebook. Est-ce toujours pertinent de créer et de publier du contenu pour votre entreprise ?

Je le dis : le contenu organique est plus fort que jamais.

La pertinence et la constance sont la clé

Il y a beaucoup de contenu : Facebook, blogue, Instagram, podcasts, Youtube, Linkedin, etc. Est-ce qu’on va se démarquer tant que ça ?

Prenons un exemple. Combien de restaurants compte votre région ? Il y en a des dizaines et pourtant, vous choisissez tel ou tel restaurant pour votre sortie du vendredi soir. Vous avez vos raisons : vous aimez l’ambiance, le service, la variété du menu, le proprio, etc.

C’est la même chose pour votre contenu.

Les gens reviendront vers vous parce qu’ils aiment l’ambiance, le contenu, la pertinence, votre ton, etc. Ils reviendront parce que vous les comprenez. Plus vous connaissez votre client idéal, plus vous êtes en mesure de l’interpeler. Vous répondrez à sa situation, à ses frustrations, à ses besoins, etc.

Du même coup, la stratégie de contenu filtre les clients qui viennent à vous. Ils se feront une idée sur vous, votre vision de voir les choses, etc. Et c’est parfait, parce que vous ne voulez pas d’une personne qui ne partage pas votre point de vue. Vous voulez votre client idéal, tout simplement.

C’est pourquoi votre contenu doit être pertinent. Imaginons que vous êtes dans un souper avec plusieurs personnes que vous ne connaissez pas ou que vous connaissez à peine. Si vous ne faites que répéter que vous vendez des souliers, il est possible que les invités vous évitent.

Par contre, si vous racontez le procédé de création de vos chaussures ou que vous expliquez comment choisir la bonne chaussure, vous apportez de la valeur à la conversation. Et vous incitez les gens à interagir avec vous.

Le contenu n’offre pas de résultat en une journée. Il s’agit plutôt d’une stratégie à long terme. Heureusement, contrairement à votre publicité plus ou moins dispendieuse, votre contenu traversera le temps. Des articles que j’ai écrit il y a deux ans font toujours partie de ma stratégie de contenu actuelle.

Découvrez-en plus sur la stratégie de contenu dans mon ebook gratuit Arrêter de vendre, commencer à donner. 

Prenons un exemple simple. Si une personne que vous ne connaissez pas se présente à votre porte et vous demande de l’épouser, quelle sera votre réaction ? Non, évidemment.

C’est la même chose pour votre contenu.

Vous ne pouvez pas demander à vos clients potentiels de vous faire confiance tout de suite. Ils doivent apprendre à vous connaître avant de s’engager envers vous et votre entreprise. Une personne devra voir 3 à 5 éléments de contenu avant d’approfondir votre relation. Considérant les algorithmes sur les médias sociaux, il faut être constant pour s’assurer d’être vus par nos abonnés.

C’est en gardant la pertinence de votre contenu et la constance de votre partage que vous percerez la carapace de vos clients potentiels.

Non, le contenu organique n’est pas mort

Pensons à une boutique ayant pignon sur rue. Après avoir regardé votre vitrine quelque fois, une personne sera sûrement tentée d’entrée. Elle n’achètera peut-être pas tout de suite, mais elle parlera peut-être de votre vitrine et de vos produits à une amie, sa sœur, etc. Soyez pertinents et constants pour attirer l’attention des inconnus.

Lisez aussi « 5 bonnes raisons d’adopter une stratégie de contenu »

On estime, en 2019, que le marketing de contenu va générer 300 milliards de dollars.

Prendrez-vous votre part ?

Stéphanie

Une réflexion au sujet de « Le contenu organique est-il mort? »

  1. […] Lisez aussi « Le contenu organique est-il mort? » […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *