Publié par Laisser un commentaire

4 MODÈLES D’AFFAIRES GAGNANTS POUR LES CRÉATIFS

modèles d'affaires pour entrepreneurs créatifs

Quelqu’un m’a dit déjà dit : « Les artistes vont vivre pauvres toute leur vie. »

Cette phrase est devenue un leitmotiv pour moi. C’est devenu un défi. Je veux prouver qu’on peut être un créatif, avoir un cerveau droit, être émotif et intuitif tout en vivant bien de son art.

Qu’est-ce qu’un créatif ? Un créatif n’est pas seulement un artiste. Ce peut être un photographe, un illustrateur, un artisan, un ébéniste, un céramiste, etc. Ce peut aussi être des personnes qui travaillent dans les relations humaines, comme les coachs. Et bien souvent, ce sont des personnes qui ne trouvent pas facilement leur voie dans l’entrepreneuriat.

Pour bien vivre de votre passion, vous devez passer de créatif à entrepreneur créatif. La différence se situe dans votre mindset, dans votre capacité à avoir une vision, à voir plus grand. Il faut sortir au-delà de l’art pour faire les choses nécessaires pour en vivre. C’est pourquoi je te présente 4 modèles d’affaires gagnants pour les créatifs.

Petite mise en garde

Peu importe le modèle d’affaires choisi, ça prend 1 à 2 ans à mettre en place. Ça prend beaucoup d’investissement de temps et d’argent avant d’être au stade de vivre de notre passion.

Nous avons tous des situations différentes, mais nous devons tous manger, nous loger et payer nos factures. C’est pourquoi il est important d’avoir un « filet de sécurité » au départ qui nous permet d’investir notre temps dans notre projet. Ce peut être un congé de maternité, le soutien de notre conjoint, un héritage, etc.

1er modèle : Le designer ou directeur artistique de votre business

Le modèle Designer ou du directeur artistique débute par un produit-phare que vous aurez vous-mêmes « designés ». Vous êtes d’abord le fabricant puis, au fil des années, vous commencez à démarcher pour sous-traiter la fabrication.

Même si ce modèle s’organise autour d’un seul produit, il est possible d’en avoir plusieurs variantes. Prenons par exemple les Super lacets. Ils proposent un seul produit : des lacets. Pourtant, ils les offrent dans plusieurs modèles et plusieurs grandeurs. Puis, au fil du temps, ils ont pu déléguer la production.

Pour ce modèle, il faut avoir la fibre entrepreneuriale puisqu’il est moins créatif que les modèles suivants. Vous vous concentrez sur le design du produit et moins dans la création/fabrication de ce produit.

Bien sûr, il y a un chemin à suivre. Ça ne se fait pas du jour au lendemain. Par contre, il s’agit du modèle ayant le plus grand potentiel de générer le plus de revenus, soit + 100K $ par année. Le produit est reproductible à grande échelle et peut être distribué sur un plus large réseau pour avoir un chiffre d’affaires de plus en plus intéressant.

2e modèle : Le créatif expert

Parfois, il est impossible de vivre de son art seulement. Par exemple, un peintre prend plusieurs heures pour réaliser une toile. Pour en vivre, il devrait vendre sa toile à un prix faramineux. Ce n’est pas toujours possible.

Le modèle Créatif expert marie le côté créatif et le côté enseignant. Vous travaillez sur votre art en offrant aussi des cours, des ateliers, des infoproduits, des conférences, des retraites, etc. Un exemple de ce modèle est Anne Jutras – Artiste photographe. Tout en exerçant son art, elle organise aussi des retraites de photographie.

Ce modèle permet de continuer à pratiquer son art tout en générant des revenus avec des produits complémentaires et/ou des produits passifs. Il s’agit de ne pas vendre son temps contre de l’argent, car vos revenus seront limités.

3e modèle : Le créatif blogueur

Le modèle Créatif blogueur s’inspire du modèle d’affaires des blogueurs tout en rassemblant les qualités du créatif expert. Ça peut passer par la publication d’articles commandités. Avant de pouvoir vivre de ce modèle, il faut y mettre beaucoup de temps pour bâtir une communauté. Une communauté monnayable peut prendre 6 mois à 1 an à bâtir, voire plus.

Bien sûr, il faut une ligne directrice et une mission bien définies pour montrer où vous allez avec votre blogue, etc. Vous pourriez mixer votre passion avec votre côté expert pour vendre des infoproduits, créer des formations en ligne, organiser des retraites ou même héberger les formations d’autres experts, etc.

Ce modèle intéressera ceux qui aiment toucher à beaucoup de choses et qui ont de la difficulté à se limiter à un seul produit. C’est un modèle qui permet de montrer sa passion. C’est dans ce que vous êtes, ce que vous dégagez et ce que vous apportez à votre communauté. Le modèle Créatif blogueur repose sur la transmission et le partage.

4e modèle : Le créatif haute couture

Ce modèle s’adresse aux entrepreneurs qui viseront un marché de luxe du fait de fabriquer chaque produit à la main et en exclusivités. Ce sont des produits vendus très chers. Il faut donc trouver une niche de clients prêts à payer, car ils cherchent l’exclusivité, le produit unique. Vous devez ainsi avoir de très hautes marges de profits qui vous permettent de vous concentrer sur votre produit fait à la main.

Pour réussir dans ce modèle, il faut une entreprise cohérente. Et cette cohérence se traduit dans tous les éléments de l’entreprise : branding, distribution, promotions, site web, points de vente, etc. Il faut savoir investir dans son image.

 

Votre mindset est votre plus grande clé. En travaillant sur votre savoir-être entrepreneurial, vous posez des fondations solides pour la suite. Elles vous permettront d’affronter les obstacles.

Vous devez être déterminé et persévérant (beaucoup beaucoup). Il faut donner du temps à votre marketing. Vous devez accorder 50 % de votre temps à l’entrepreneur et 50 % de votre temps au créateur en vous.

C’est ainsi que vous allez vivre riche comme un artiste, et non, pauvre comme un artiste.

Besoin d’aide pour trouver votre voie? Discutons ensemble.

Stéphanie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *