Publié le

Démarquez-vous comme un candidat à la présidence… de 12 ans

Se démarquer en affaires

Je ne vous apprends rien si je vous dis que vous devez être visible pour vendre et faire prospérer votre entreprise. Avoir le plus génial des produits ne sert à rien s’il est caché dans une armoire de votre sous-sol. Être visible c’est bien, mais être irrésistible c’est encore mieux et payant. Il faut donc savoir vous démarquer, vous différencier de la concurrence. J’ai déjà parlé de la stratégie de niche et il y a plusieurs façons de se démarquer avec créativité. Toutefois, je voulais vous faire voir les choses autrement pour que vous puissiez réaliser à quel point c’est simple.

Se démarquer en affairesDevenez président de classe comme Jérémie

Je vous raconte une histoire vraie qui m’a inspiré cet article d’ailleurs. En secondaire 1, dans la classe de ma fille, il y a eu des élections pour déterminer qui deviendrait Président de classe (personnellement ça me rappelle beaucoup de souvenirs!). Une dizaine d’élèves se sont présentés ; ils n’ont rien préparé et ont parlé quelques minutes devant la classe pour dire pourquoi ils voulaient être Président. C’était leur stratégie.

Sauf Jérémie. Il avait un autre plan de match.

Jérémie est sorti de la classe avant que ce soit son tour de dire pourquoi il voulait être Président de classe. C’est le plus petit et le plus menu des élèves. Il est revenu habillé d’un veston, d’une cravate et d’un chapeau style gangster. D’une main, il tenait une mallette noire, de l’autre, une feuille de papier. Jérémie avait écrit un discours, un vrai long discours rempli d’humour qu’il a prononcé avec son talent de comédien. Ma fille a mentionné à quel point tous les élèves avaient ri tout le long. Pour conclure, il a ouvert la mallette maladroitement (lire de façon préméditée) à l’intérieur de laquelle on pouvait simplement lire « Votez pour moi ». Qui a remporté le titre de Président de classe ? Oui, Jérémie.

Leçon à retenir de Jérémie :

Se préparer, faire plus que les autres et faire rire les gens (ou leur faire vivre des émotions).

Décrocher une entrevue avec des épices

Cette histoire, c’est une de mes tranches de vie. À une époque, j’étais en recherche d’emploi sur la Rive-Sud de Montréal, car travailler en ville, aussi excitant fut mon travail, me rendait malade depuis la naissance de ma fille (fait longtemps!). Il y avait un poste que je convoitais chez un fournisseur d’accessoires de cuisine. LE poste génial. Mais aussi avec des critères de sélection élevés, je ne les avais pas tous.

J’ai décidé de mettre le paquet en envoyant mon C.V. pour m’assurer d’avoir au moins une entrevue. Premièrement, j’ai monté mon porte-folio dans une reliure (déjà, à cette époque, c’était courant d’envoyer le tout de façon électronique ou par l’intermédiaire d’un site web). Ensuite, j’ai imaginé un thème autour de mes compétences. Je savais que, dans mes emplois précédents, on m’avait toujours embauchée pour ma personnalité et mon potentiel. Oui les compétences, mais en grande autodidacte que je suis, sur papier, c’est moins impressionnant. J’ai décidé de miser là-dessus, mon thème : le secret est dans la sauce. Enfin, j’ai fait parvenir non seulement mon C.V. et mon porte-folio, mais 12 sachets contenant chacun une épice et étant étiqueté avec une de mes forces, réunis dans une boite dorée.

J’ai eu l’entrevue. Parce que mon envoi sentait bon les épices et que j’avais piqué leur curiosité. J’ai pas eu le job et j’en suis heureuse. Aujourd’hui, c’est une belle histoire.

Leçon à retenir du C.V. épicé :

Attirez l’attention des gens sur vos forces pour détourner vos faiblesses, utilisez des moyens de diffusions différents des autres et faites vivre une expérience.

Les objets qui émerveillent et se démarquent

J’ai plein d’autres histoires du genre! Comme le gars qui a envoyé son CV dans une canne de conserve scellée avec un ouvre-boite, la pizzeria qui a fait inscrire « ouvrir de façon dramatique » sur le rebord de leurs boites à pizza ou les idées que j’ai eues et que je n’ai pas (encore) eu la chance de réaliser 😉 Pour moi, c’est une seconde nature et je pense qu’il y a eu un réel déclic dans ma tête, vers 16 ans, quand une gérante de boutique de vêtements m’a demandé de lui vendre un crayon en entrevue : j’ai figé. Mais ça m’a fascinée et j’ai, depuis, un passe-temps étrange : imaginer comment décrire les plus futiles des produits courants ou les gens les plus effacés pour les rendre merveilleux, uniques et désirables.

Peut-être que pour vous c’est plus difficile de trouver des idées pour vous démarquer, pour éclipser la concurrence et vous faire voir à votre juste valeur. Soyez sans crainte, c’est réellement un atout qui se développe à en juger par ceux que j’accompagne. Le cerveau a besoin d’entrainement. Soyez à l’écoute, prenez des notes, trouvez les failles où nul n’est allé, utilisez vos forces, faites vivre des expériences et, surtout, préparez-vous si vous souhaitez sortir de votre sous-sol et devenir irrésistible aux yeux de vos clients.

Vous avez fais un truc vraiment original pour vous démarquer ? Racontez-moi!

Stéphanie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *