Publié par Laisser un commentaire

C’est injuste mais t’es pas impuissante

Remerciement à tous ceux qui m’ont shaké dans ma vie, ils m’ont permis de me libérer et d’accéder à mes idéaux.


Nous sommes chacune à l’intérieur de notre corps, de notre esprit, de nos expériences, de notre éducation et de nos croyances. Comme enfermée dans un cocon, et c’est ce qui fait que nous avons une perception, un angle de vue unique. Mais il y a plus d’un côté à une médaille.

C’est injuste.

Combien de fois ai-je entendu ces mots depuis que j’accompagne des entrepreneurs… Ces mots qui sous-entendent le “et pas moi”. 

C’est injuste parce que:

Elle a un mari pour la supporter financièrement (et pas moi).

Elle a du succès et c’est facile pour elle (et pas moi).

Elle a plus de visibilité, c’est certain: elle a fait une entrevue avec une vedette! (et pas moi)

On le sait bien, elle, elle peut se permettre xyz parce que ses enfants sont plus vieux et qu’elle a une femme de ménage.

Elle voyage (et pas moi).

Etc., etc.

Ou encore sous la forme de “oui, mais moi”.

Oui, mais moi, mon enfant est malade.

Oui, mais moi, j’ai des dettes.

Oui, mais moi, j’ai des limitations.

Etc., etc.

Premièrement, “mind your own business”. Toutes ces énergies que tu mets à envier et à jalouser les autres, ce sont des énergies que tu ne mets pas à bâtir TON idéal de vie. Et c’est ça, le plus important: toi. Tu as des avantages que les autres n’ont pas et vice versa, c’est normal. La première chose à faire est de revenir à toi et te concentrer sur ce que tu as et sur tes propres objectifs. L’envie n’amène jamais de résultat; se responsabiliser, oui.

Deuxièmement, cette pensée que c’est injuste est un jugement. Que sais-tu vraiment des sacrifices que l’autre a faits même si elle a un conjoint, une femme de ménage, du succès ou autre? Que sais-tu de ce que cette personne a perdu pour en arriver là? Si je te disais que cette femme que tu envies a perdu un enfant ou vécu de la violence, ferais-tu le même sacrifice? Que sais-tu des efforts que cette personne a faits? De ses choix que tu ne ferais pas par peur?

Les femmes, il faut sortir de cette mauvaise habitude de se victimiser. Il y a des milliers d’exemples, de modèles, de femmes qui ont bâti une vie incroyable en étant monoparentales, immigrantes sans un sou, victimes de violence, noires dans les années 1900 et plus encore. Elles ne sont pas différentes de toi, pas plus intelligentes. Non, elles se sont simplement responsabilisées et elles ont fait des choix courageux.

Sans doute que tu vis des choses difficiles et je ne les minimise pas. On en vit toutes. Sans exception. À différents stades de nos vies. Tu n’as pas choisi ce qui t’arrive dans ces situations (oh non!), mais tu as le plein pouvoir sur ce que tu fais ensuite, sur ton attitude et sur le fait de puiser en toi pour aller toujours plus loin. 

Notre vie actuelle est uniquement la somme de nos choix antérieurs, pas la faute des autres. Et l’atteinte ou non de notre idéal de vie sera le résultat de nos choix présents et futurs. Si tu souhaites avoir ce que l’autre a, c’est simple: sois comme cette personne et fais le même chemin qu’elle a fait.

Mais qui veut être une autre alors qu’on peut être soi-même et vivre une vie remplie de sens?

Steph

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *